Bitcoin, Monero, Zcash, Ether, les crypto-monnaies se développent peu à peu

Avez vous entendu parler de la cryto-monnaie ? C’est la monnaie virtuelle que tout le web commence à s’arracher. Et ce n’est pas seulement réservé aux internautes. Preuve en est, les crypto-monnaies peuvent s’utiliser dans les commerces physiques.

La crypto-monnaie, késako ?

Une crypto-monnaie est un moyen d’échange numérique sécurisé faisant appel au chiffrement. Les monnaies sont classées en trois groupes : les monnaies fiduciaires, les monnaies complémentaires et les monnaies numériques. Ces dernières sont de plus en plus plébiscitées.

On a tout d’abord les monnaies fiduciaires qui sont des monnaies décrétées par l’Etat. Un Etat confie à une banque centrale la gestion d’un monopole monétaire sur une zone géographique. Puis, les monnaies complémentaires  qui sont des moyens de paiement alternatifs aux monnaies officielles. Exemple avec le Wir en Suisse créée dans les années 30, pour promouvoir et soutenir notamment les PME suisses.

Enfin, les crypto-monnaies sont des monnaies électroniques peer-to-peer et décentralisées. Elles fonctionnent notamment grâce à ses utilisateurs, sans autorité centrale ou intermédiaire. Le code source des crypto-monnaies se base sur les principes de la cryptographie pour valider les transactions et émettre la monnaie elle-même. Autrement dit, sa nature numérique se passe des banques centrales et des opérateurs financiers.

Si tout le monde a déjà entendu parler du bitcoin, l’éther, lancée en 2015, est l’une des crypto-monnaies les plus échangées. Bitcoin, Monero, Litecoin, Zcash, il existerait plus de 700 et chacune correspond à une blockchain. Cette dernière est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée.

Une technologie prometteuse pour le secteur bancaire

Les monnaies virtuelles se sont imposées sur la toile au point de devenir des moyens de paiement. Les crypto-monnaies n’étant pas sous le contrôle d’un Etat ou d’une banque centrale, il a fallu innover et trouver un concept permettant de garder une trace des transactions. La cryptographie permet ainsi de sécuriser les transactions en assurant leur confidentialité et leur authenticité. Sans autorité centrale, ces monnaies d’un nouveau genre échappent aux régulations classiques.

Les transactions restent totalement anonymes, l’historique des transactions étant assuré par la Blockchain. Cette dernière agit comme un registre montrant les activités de transaction entre les pairs. Un système ingénieux qui permet de supprimer une bonne partie du coût des transactions.
La plus connue des crypto-monnaies est  le Bitcoin. Et selon Forbes, elle est valorisée en bourse à 19,4 milliards de dollars. Ces monnaies électroniques n’ont donc plus rien de virtuel. Nombreux sont les sites marchands (Expedia, Showroomprivé…) mais aussi de lieux physiques acceptent la monnaie virtuelle.La cryptomonnaie présente des avantages comme éviter les frais et les commissions si on souhaite faire du shopping à l’étranger.

Source : Forbes, 20minutes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Follow my blog with Bloglovin

Publicités

7 réflexions au sujet de « Bitcoin, Monero, Zcash, Ether, les crypto-monnaies se développent peu à peu »

  1. Le bitcoin est de plus en plus talonné par l’ether, deuxième monnaie virtuelle la plus populaire, qui pourrait la devancer à court terme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s