Bébés connectés : Des objets high tech qui font débat

Biberon intelligent, body connecté, lits qui bercent tout seuls, caméra à alarme nocturne, tétine qui surveille la température, smartcouche… les objets connectés investissent massivement le marché de la puériculture. Si certains peuvent apparaître comme des gadgets, les solutions autour de la surveillance et de la santé des bébés ont le vent en poupe. Bienvenue à l’ère du tout connecté. Quand Le high tech se penche au-dessus des berceaux et envahit le quotidien des bébés, pour ou contre ? Si ces objets permettent de mieux surveiller les nouveaux-nés, et de rassurer les parents, ils ont parfois l’effet inverse. On fait le point.

Quand les objets connectés s’en mêlent

Lit connecté qui berce tout seul, cosy connecté, réveil connecté. Le choix est vaste. Start-up et spécialistes de la santé connectée se positionnent sur le marché  de l’IoT pour proposer des solutions innovantes. Exemple avec Remi, un réveil connecté et relié par bluetooth au smartphone des parents. Ce dernier est multifonction. Il se mue en babyphone et en enceinte pour chanter des berceuses, enregistre les bruits et surveille la température de la chambre. Cette invention française a d’ailleurs reçu le prix de l’innovation lors du dernier CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas. Et ce n’est pas seule invention de la puériculture connectée disponible dans le commerce. Mais sont-ils toujours aussi bénéfiques qu’ils en ont l’air ?

Le confort avant tout

Pour certains parents, notamment de la génération Y, c’est surtout un confort. Et pour cause, se munir de gadgets deviennent aussi naturels que penser à acheter une poussette. La nouvelle génération est née avec les nouvelles technologies. Les babyphones et caméras connectées sont tendance mais les parents ne cherchent-il pas plutôt à se faciliter la vie ? En effet, difficile de ne pas craquer pour ces applications permettant de consigner la journée de bébé. Quoique de plus naturel de partager ensuite ces informations avec la nounou ou encore le pédiatre.

Pour le bébé, ce n’est pas forcément utile. Pourquoi avoir besoin d’un doudou qui fait des câlins à distance ou encore d’une caméra à alarme nocturne ? Les parents le savent, on se lève plusieurs fois la nuit pour s’assurer que bébé va bien. Une fausse présence pour le bébé. Si le high tech permet de nombreuses possibilités, cela ne permet pas en revanche de remplacer la proximité corporelle.

Un atout pour la prévention

Bien utilisées, ces inventions peuvent toutefois s’avérer efficaces. Exemple en est avec la tétine connectée qui affiche la température ou encore cette chaussette dotée de capteurs et permettant de surveiller en permanence le rythme cardiaque. Sur un marché où la dimension sécuritaire prime, le marketing  surfe sur l’argument santé.

Pour conclure, les nouvelles technologies ne remplacent ni la présence des parents ni la vigilance humaine, ni les gestes de prévention. La puériculture connectée n’en fait-elle pas trop ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Follow my blog with Bloglovin

Publicités

5 réflexions au sujet de « Bébés connectés : Des objets high tech qui font débat »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s